EXPLORATIONS

La photographie d'Urbex

L'exploration urbaine ou urbex (contraction d'urban exploration en anglais) est l'exploration de lieux, bâtiments, ou structures urbaines abandonnées. Ma pratique de la photographie sur ces terrains incertains, inconnus, mais aussi interdits et dangereux, éveille en moi une reconquête de liberté individuelle. Ces lieux, hors du temps, sont les paysages d'un passé en tension avec le présent où se gravent les attitudes sociales aussi bien que l’évolution de l'environnement tant naturel que culturel. Très souvent en ruine, ce sont des endroits qui se démarquent du reste de la civilisation et nous montre un état paradoxal de stagnation évolutive. Ce sont des paysages riches où l'accumulation de preuves de vies naturelles (végétation, poussière, insectes, eau) et culturelles (tags, déchets, ancien mobilier) coexistent.

Dans mes photographies, le clair obscur est une manière d'interpréter de manière picturale l'ambiance de mystère qui accompagne ces explorations. La lumière ne dessinant qu'une partie du sujet nous suggère ce qui ce trouve dans la pénombre. Même s'il est possible de deviner le reste des volumes et éléments partiellement éclairés, nous savons que, pourtant, en réalité, à ce moment précis, nous ne saurons jamais rien de ce qui se trouve dans l'ombre. De la même manière, nous ne saurons jamais rien de ce qui se passe dans ces lieux lorsque plus personne ne s'y trouve ni les observent.